Comment agir? Un plan en trois parties

Mis à jour : avr. 23

Renaissance Écologique propose à la fois une synthèse visuelle de 24 chantiers essentiels pour tenir la trajectoire P1 du rapport spécial du GIEC 1,5ºC, et une méthodologie pour mettre en oeuvre ces chantiers.

  • une phase d'amorçage (0-1 an), organisée autour de Projets Premiers Pas, qui montrent qu'il est possible d'agir dans l'immédiat, sans dépendre de ressources ou d'autorisations, forcément manquantes quand on démarre un projet. Contrairement aux petits pas qui sont sans lendemain, les Projets Premiers Pas amorcent des changements d'usage, des prototypes, des embryons de projets qui ont vocation à grandir.

  • une phase de déploiement (1-5 ans), qui s'appuie sur la dynamique des Projets Premiers Pas et déploie des technologies existantes, à grande échelle. Il est essentiel d'agir avec les technologies que nous maîtrisons maintenant, pour ne pas reporter notre action à une hypothétique livraison d'une chimère. Devant l'incendie, mieux vaut utiliser un seau et un tuyau d'arrosage que d'attendre la le compresseur à vaporisation bio-mimétique de la gouttelette.

  • une phase de consolidation (5-10 ans), qui amplifie l'impact de la phase de déploiement et permet d'introduire les résultats de projets de recherche-développement qui auront progressé en parallèle.

Le calendrier de la neutralité carbone suppose d'avoir divisé les émissions par deux d'ici 2030, peu ou prou 10 ans après la publication de Renaissance Écologique, et suppose en amont d'avoir inversé la courbe des émissions avant 2020, soit dans l'année qui suit la publication. C'est maintenant que nous devons engager ce programme en trois parties...


Cette approche en trois parties a été initialement publiée dans le BETA Programme, puis reprise dans le programme de recherche Repenser les Villes dans une société post carbone (ADEME, CGDD, sous la direction de Jacques Theys et Eric Vidalenc).




106 vues
  • Noir Icône Instagram

©2020 by Renaissance Ecologique